Actualités

Comprendre ce que signifie le tatouage vegan

  • 15 octobre 2018

corsair-tattoo-ink-convention-tatouage-saint-malo-tattoo-vegan

Vous avez entendu parler des tatouages vegans sans vraiment savoir ce qu’ils signifient ? Régulièrement interrogée sur le sujet, l’équipe du Corsair Tattoo Ink vous éclaire.

 

Végétarien, végétalien, vegan : quelles différences ?

D’après le chiffre relayé par le magazine Les Inrockuptibles, les végétariens de France compteraient dans leurs rangs 3 % de vegans. La différence entre les deux concepts ? Le végétarisme fait référence à un type d’alimentation qui, grosso modo, exclut la viande, les poissons et les fruits de mer, tandis que le veganisme va plus loin : il sous-entend un régime alimentaire qui ne comporte que des aliments issus du monde végétal (on parle alors de végétalisme) et, plus généralement, un mode de vie qui cherche à exclure l’exploitation, la souffrance et la cruauté envers les animaux – que ce soit pour se nourrir, pour se vêtir, etc.

 

Quel est le rapport entre le veganisme et le tatouage ?

Partant de ce postulat, qu’est-ce que le veganisme vient faire dans le tatouage ? La réponse se trouve dans les produits servant à réaliser les tattoos. En résumé, opter pour un tatouage dit vegan, c’est choisir de se faire tatouer en utilisant des encres et des cosmétiques spécifiques.

 

Des tattoos sans composants d’origine animale et non-testés sur les bêtes

Mués par cette dynamique, certains tatoueurs utilisent exclusivement des produits réputés comme vegans, c’est-à-dire sans composants d’origine animale, et qui n’ont pas été testés sur les animaux. « Tout le monde ne sait pas que l’encre de Chine contient de la peau de lapin », rappelle par exemple une tatoueuse de Paris. Une autre professionnelle de Seine-Saint-Denis donne un autre exemple : « La plupart des savons contiennent du tallowate de sodium, c’est-à-dire de la graisse de bœuf ». Le veganisme serait-il l’évolution logique du tattoo ? Affaire à suivre…