Actualités

Saint Malo accueillera en juillet le maître japonais Honda Tsuyoshi

  • 30 mars 2016

C’est la première fois qu’il va quitter son pays, et c’est en France qu’il va poser ses valises pour venir faire une démonstration de tatouage japonais traditionnel. Il s’appelle Honda Tsuyoshi et si son travail trahit son talent, c’est à travers la technique de l’irezumi qu’il s’est fait connaître et reconnaître, auprès de ses pairs comme dans le milieu Yakuza dans lequel il œuvre majoritairement.

PresentHonda

Venant du sud du japon, ce n’est pas le genre de maître traditionnel habitué à être sous l’éclairage des médias. La pratique du tatouage au Japon reste sinon confidentielle, au mieux réservée à des milieux parfois interlopes. Nul besoin de titiller l’imagination des occidentaux pour savoir quelles images la culture Yakuza peut évoquer sous nos latitudes…

Depuis plus de 20 ans, le maître tatoueur officie à l’ancienne et est reconnu pour sa pratique de l’irezumi : cette forme de tatouage japonais traditionnel qui consiste à couvrir de larges pans ou l’intégralité d’un corps. De plus, maître Honda Tsuyoshi possède la particularité de tatouer uniquement à la main, selon la technique du Tebori. L’art du Tebori, qui signifie littéralement « couper à la main » en japonais, est caractérisé par l’utilisation d’un manche en bois ou en acier pour piquer de manière répétitive la peau.

Le procédé est long, minutieux et douloureux ; et requiert une concentration et une précision hors-norme. L’exigence liée à cette pratique et le niveau de maîtrise demandé en font une pratique très peu usitée de nos jours, et la vision de cette méthode traditionnelle et ancestrale en feront un spectacle unique à observer pour les malouins.

Comme nous étions curieux au sujet de ce maître, nous avons souhaité demander son avis à Bernard Soufflet, spécialiste reconnu du genre. L’oeil d’un breton d’origine qui œuvre dans le tatouage japonais depuis des décennies et voyage au pays du soleil levant chaque année ne pouvait pas se tromper : c’est une très belle opportunité pour une convention française de pouvoir accueillir ce maître et ainsi faire connaître à un plus large public un style méconnu.

Après l’Auvergne, ou il a annoncé sa venue au Cantal In’k, c’est en Bretagne qu’il se rendra pour le Corsair Tattoo Ink. C’est une chance pour tous les amoureux du tatouage et les bretons que d’accueillir maître Honda Tsuyoshi à Saint Malo!